Centre d'apprentissage

Nous voulons vous aider à préserver votre unicité; c’est la raison pour laquelle nous avons recueilli certains articles qui vous permettront d'en apprendre davantage sur le vol d’identité et vous aideront à comprendre la meilleure façon de vous protéger et de protéger votre crédit.

Protégez la confidentialité de votre numéro d’assurance sociale

Vol d’identité et protection

Tout comme vos empreintes digitales, la couleur de vos yeux et vos nom et prénom, vous avez probablement un numéro d’assurance sociale (NAS). Si vous n’êtes pas né au Canada, ce fut probablement l’une des premières choses que vous avez reçues après votre arrivée au pays. Dorénavant, les neuf chiffres de votre NAS font partie intégrante de votre identité.

En quoi un NAS est-il si important ?

Le NAS a initialement été créé dans les années 1960 comme un numéro de compte pour ceux et celles qui reçoivent une pension du gouvernement fédéral, mais sa mission a depuis été élargie pour une utilisation à travers un certain nombre de grandes fonctions gouvernementales, du suivi des impôts aux données d'emploi. Finalement, les institutions financières ont commencé à prendre avantage de ce qui était devenu un identifiant universel pour tous ceux et celles qui vivent et travaillent au Canada en utilisant le NAS pour confirmer les identifiants de leurs clients.

En raison de leur rôle comme outil d’identification pour les transactions les plus sensibles de nombreux citoyens, les numéros d’assurance sociale sont devenus l’objectif prioritaire des voleurs d’identité, car ils se servent de ces informations pour commettre une fraude.

Une donnée précieuse pour les voleurs d'identité

Parmi les incidents les plus médiatisés des dernières années, notons celui qui s'est déroulé en 2014, où, durant la saison des déclarations de revenus, des fraudeurs ont volé environ 900 numéros d'assurance sociale dans le système informatique de l’Agence du revenu du Canada.

En soi, un numéro d’assurance sociale n’est pas particulièrement utile aux fraudeurs, sauf s'il est lié à une identité spécifique. Cependant, comme le rapporte Dan Williams, surveillant-supérieur des appels au Centre antifraude du Canada, c'est une première étape importante pour les voleurs d’identité.

« Si tout ce qui a été perdu [à l’ARC] était seulement une collection de NAS, on pourrait croire qu’ils ne pourront obtenir beaucoup plus », a-t-il expliqué en entrevue au Financial Post, peu après que le vol de données à l’ARC ait été annoncé. « Le nom, la date de naissance et le NAS; lorsque [les fraudeurs] ont tout cela, il est alors facile pour eux d'acquérir des téléphones cellulaires et des cartes de crédit grâce aux neuf chiffres. »

En fait, les téléphones cellulaires et les cartes de crédit ne sont que la pointe de l’iceberg. Selon une fiche d’information publiée par le Commissariat à la protection de la vie privée du Canada, les fraudeurs qui sont capables de coupler votre NAS avec d’autres renseignements personnels peuvent également louer des véhicules, des équipements, des chambres d’hôtel ou un certain nombre d’autres éléments à votre nom, vous laissant les factures par la suite.

Protégez votre NAS

Aussi important qu’il soit de garder votre numéro d’assurance sociale confidentiel, cela peut s’avérer extrêmement difficile. Après tout, votre NAS peut se trouver dans les serveurs de dizaines d’organismes gouvernementaux et sociétés financières, à l’intérieur de vos propres comptes en ligne et sur des documents papier dans votre maison.

Ian Nichol, détective pour l'Unité des crimes économiques de la Police de Toronto, a expliqué au Financial Post que cet environnement virtuel varié pose un défi unique : « Si quelqu’un pénètre par effraction dans votre maison et vole votre portefeuille, vous le saurez assez rapidement », précise-t-il dans une entrevue portant sur le vol de données survenu à l'ARC. « Mais si quelqu’un [accède aux données] de votre institution financière, vous l'ignorerez jusqu’à ce que vous en soyez victime. » Pour mieux protéger votre numéro d’assurance sociale de façon à ce qu'il ne tombe pas entre de mauvaises mains, suivez ces conseils :

  • Soyez prudent lorsque vous devez divulguer votre NAS : le concept est simple moins de gens et d'endroits ont accès à votre NAS, moins il sera susceptible d’être volé. Si une organisation vous demande votre numéro d’assurance sociale, demandez-leur s’il y a une autre option que vous pourriez utiliser pour confirmer votre identité. Ne donnez votre NAS que si vous êtes légalement tenu de le faire;
  • Naviguer sur le Web de manière sécuritaire : les habitudes de navigation futées mènent vers la protection de vos renseignements personnels. Utilisez toujours des mots de passe sécurisés pour protéger vos comptes et changez-les régulièrement pour actualiser votre protection. Aussi, à moins qu’il n'en soit absolument essentiel, n'entrez pas votre numéro d’assurance sociale en ligne pendant que vous êtes connecté à un réseau Wi-Fi public. Même si vous devez vous connecter pour accéder à un réseau Wi-Fi public, ce dernier est beaucoup moins sûr que le réseau personnel que vous avez à la maison;
  • Déchiquetez les documents inutiles : aussi prudent et avisé que vous pouvez l'être en ligne, toute cette diligence pourrait ne servir à rien si un voleur d’identité réussi à accéder à un document papier qui comprend votre NAS. Les documents qui contiennent des renseignements personnels doivent être déchiquetés, idéalement avec un appareil qui déchiquète en coupe croisée. Bref, dès qu'un document devient obsolète, déchiquetez-le.

Malgré tous vos efforts, cependant, il n’y a pas de moyen infaillible pour protéger complètement votre identité. Pour plus de sécurité, pensez à vous inscrire à un service de surveillance du crédit comme celui que propose Alerte Crédit. Nous gardons un œil exercé sur votre dossier de crédit, afin que nous puissions vous informer de certaines activités qui pourraient indiquer une fraude. Pour en savoir plus, contactez-nous dès aujourd’hui !