Centre d'apprentissage

Nous voulons vous aider à préserver votre unicité; c’est la raison pour laquelle nous avons recueilli certains articles qui vous permettront d'en apprendre davantage sur le vol d’identité et vous aideront à comprendre la meilleure façon de vous protéger et de protéger votre crédit.

Trois astuces pour des réseaux sociaux sécuritaires

Problèmes de sécurité en ligne et protection

Les médias sociaux sont partout. Au bas de chaque annonce publicitaire, de petites icônes apparaissent avec des messages comme ceux-ci: « Suivez-nous sur Facebook ! » ou « Suivez-nous sur Twitter ! » Les athlètes et les célébrités utilisent aussi les médias sociaux pour construire leurs images de marque et interagir avec leurs admiratuers. Peut-être avez-vous été dirigé vers cet article à partir d’un site de médias sociaux!

Selon un récent article de The Uniter, 90 % des personnes âgées de 18 et 29 ans utilisent les médias sociaux. Même au-delà de ce groupe démographique, toujours selon l’article, les estimations les plus prudentes démontreraient que les gens accordent en moyenne 1,7 heure par jour de présence sur les médias sociaux. Avec ces chiffres à l'esprit, l’article dévoile alors une statistique écrasante. « Si ce nombre reflète la réalité pour les 365 jours d’une année, cela signifie que plus de 26 jours par an sont dédiés au monde des mots-clics, des suivis et des regrams. »

En raison de la forte popularité de ces technologies, il est crucial que nous prenions le temps de bien comprendre leur fonctionnement. Bien qu'il soit très facile d’interagir avec les gens qui nous intéressent par les médias sociaux, ceux qui n'ont pas notre intérêt à cœur utilisent ces technologies à des fins moins admirables.

Il est impossible de changer les comportements des autres personnes, mais les conseils qui suivent peuvent vous aider à tirer le meilleur parti de vos propres comportements sur les médias sociaux :

Les paramètres de confidentialité

Dès que vous avez configuré un compte sur une plate-forme, il est tout d’abord essentiel de revoir vos paramètres de confidentialité. Même si vous ne souhaitez pas effectuer de changements, il est important de savoir comment votre information sera partagée. Sur des sites comme Facebook, Instagram et Twitter, nous recommandons de limiter les informations que vous partagez avec les contacts que vous avez autorisés. Cela peut signifier de choisir que votre profil soit « privé » ou qu'une fonctionnalité vous oblige à approuver les demandes de suivi des utilisateurs avant qu’ils puissent visualiser votre profil. Lorsque vos paramètres seront mis à jour, assurez-vous de n’approuver aucune demande d'utilisateur que vous ne connaissez pas personnellement.

Parler de tout et de rien

Nous avons tous un jour ou l'autre reçu cet avertissement : « Ne divulgue pas en ligne ce que tu ne veux pas que tout le monde sache ». Cela étant dit, il peut être difficile de se rappeler ce judicieux conseil lorsque vous remplissez les champs recommandés lors de la création d'un nouveau profil. Même si vous avez resserré vos paramètres de confidentialité, il est impossible de contrôler totalement la façon dont sera partagé tout ce que vous publierez. Donc, même si l’information est des plus anodines, comme votre ville natale ou votre date d'anniversaire, demandez-vous si elle est bien nécessaire avant de la publier.

Communiquer avec des étrangers

Une des meilleures règles de base pour utiliser les médias sociaux en toute sécurité est bien celle d’interagir uniquement avec des personnes que vous connaissez personnellement. Une fois que vous dépassez cette ligne de conduite, vous vous rendez vulnérable à une foule d'escroqueries. Cela ne veut pas dire que chaque interaction que vous avez avec une personne connue sera sans conséquence néfaste, mais vous avez encore moins d’assurance lorsque vous ne connaissez pas la personne qui communique virtuellement avec vous. Si vous vous engagez dans une conversation avec quelqu’un que vous ne connaissez pas, assurez-vous de ne révéler aucune information personnelle ou financière, peu importe le degré d'intimité que prendra la relation. Les fraudeurs laissent souvent des conversations se poursuivre pendant de longues périodes en faisant appel aux émotions de leurs victimes avant de tenter de recueillir des informations qu’ils pourraient utiliser pour commettre un vol d'identité ou une fraude au crédit.

Ces conseils peuvent vous mener vers une protection contre les fraudeurs spécialisés en vol d’identité et qui se servent des médias sociaux. Cependant, il n’y a aucun moyen d’atténuer complètement le risque de fraude. Pour vous assurer qu’il y a toujours un acteur supplémentaire qui vérifie votre dossier de crédit à la recherche d'activités qui pourraient indiquer une fraude, souscrivez à notre service de surveillance du crédit dès aujourd’hui!